Les étirements sont bien connus, particulièrement par ceux qui s’entraînent. Ce qui est peut-être moins connu, est les différents types d’étirements. En effet, ceux qui sont les plus connus sont les étirements statiques, mais il existe aussi les étirements balistiques et PNF (Proprioceptive neuromuscular facilitation).  Les étirements statiques sont ceux ou l’on prend une position et qu’on la maintient pendant un certains temps (min.20 secs), c’est le genre d’étirements que l’on va faire après les entraînements. Les étirements balistiques sont ceux où qu’il y a un balancement d’un membre (la jambe par exemple) de plus en plus vite et en augmentant l’amplitude de mouvement, c’est le genre d’étirements que l’on va faire avant une pratique d’un sport (soccer par exemple). Les étirements PNF permettent de gagner de la flexibilité instantanément (mais temporairement). On prend une position pour étirer un muscle, on contracte le muscle pendant quelques secondes et on relâche, on répète plusieurs fois. Il est bon de prendre rendez-vous avec un Kinésiologue ou un entraîneur qui pourra évaluer les régions qui ont besoin d’être étirés pour améliorer la posture et diminuer les risque de blessures et de douleurs.

 

Jean-Michel Bourgeois Kinésiologue

 

Posted
AuthorMarie-Christine Mailhot